Tout savoir sur l'histoire de l’Arc de triomphe et sa visite

Au bout de la plus belle avenue du monde, l’Arc de triomphe domine le 8ème arrondissement de Paris. Les 49 mètres de hauteur du plus grand arc du monde offrent un point de vue exceptionnel sur les Champs-Elysées et la tour Eiffel. Découvrez le portrait de ce symbole de la capitale française.

 

Présentation du monument

Avec 49,54 mètres de haut, 44,82 de large et 22,21 de profondeur, l’Arc de triomphe ne passe pas inaperçu. Situé au milieu de la place de l’étoile, dans le 8ème arrondissement de la capitale, il est entouré par un énorme rond-point d’où partent l’avenue Kléber, l’avenue de la Grande-Armée, l’avenue de Wagram ou encore, l’avenue des Champs-Elysées. 

Le monument parisien est orné de haut-relief et de sculptures de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Sur les parois de ces arches sont gravées les noms des batailles et des généraux des guerres menées pendant la Révolution et sous l’Empire. Il protège à sa base la tombe du soldat inconnu, symbole de la Première Guerre mondiale.

 

Histoire de l’Arc de triomphe

L’Arc de triomphe sera réalisé sous ordre de Napoléon Ier qui, à la fin de la bataille d’Austerlitz exige que ses soldats rentrent en France sous les honneurs. « Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de Triomphe » déclara-t-il. Il confie alors la construction à l’architecte parisien Jean-François-Thérèse Chalgrin qui réalisera l’ouvrage entre 1806 et 1836. Il est inauguré le 29 juillet de cette année-là. 

En 1896, l’Arc de triomphe est classé monument historique. En 1921, il accueillera la tombe du soldat inconnu et deux ans plus tard, la flamme éternelle qui est depuis ravivée tous les jours à 18h30, même en 1940 pendant l’occupation.

Afin de célébrer et de marquer la prise de la Bastille, le traditionnel défilé militaire du 14 juillet organisé à l’occasion de la fête nationale française passe également sous l’Arc de Triomphe. S’il y a bien un événement auquel il faut assister dans la capitale, c’est bien celui de la fête nationale ! Entre défilé, animations, et spectacles pyrotechniques, c’est une journée qui promet d’éblouir petits et grands.

 

Anecdotes

En 1919, le pilote Charles Godefroy accomplit l’exploit de faire passer son avion sous l’arc de Triomphe.

Le corps de Victor Hugo y sera veillé pendant une nuit à sa mort, avant son enterrement.

 

Préparer sa visite

Comment s'y rendre ? 

L’Arc de triomphe est facilement accessible en métro par la station Charles de Gaulle – Etoile desservie par les lignes 1, 2 et 6 et le RER A. Vous pourrez également vous y rendre non loin de l’arrêt Tootbus n°7, Champs-Elysées - Georges V.

Les tarifs et la réservation en ligne

Le tarif d’entrée est de 13€ et l’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans, les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur et les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif.

L’accès coupe-file vous permettra de gagner du temps et est valable à la date et à l’horaire de votre choix. Afin d’également gagner du temps en billetterie, choisissez directement votre créneau horaire et téléchargez vos billets en ligne !

Comment visiter l’Arc de triomphe ?

La visite est libre avec de nombreuses documentations en langues étrangères pour les touristes étrangers de la capitale. Si cela vous intéresse, sachez que l’Arc de triomphe est ouvert de 10h à 18h15. 

Sa visite inclut l’accès au sommet de l’Arc de triomphe, qui offre un des plus beaux points de vue de Paris. Pour l’atteindre il vous faudra gravir 284 marches et 46 marches supplémentaires pour atteindre la terrasse panoramique. Mais pas de panique ! Pour les plus paresseux, il vous suffira de prendre l'ascenseur.